La Fabrique des Possible: un lab numérique dans le plus grand quartier « Politique de la Ville » de Lorraine.

Contrat de ville 2015-2020

Quartier « Politique de la Ville » du Grand Est

les 8 quartiers prioritaires de Nancy

Les Lab numériques
Espaces aménagés dans un établissement scolaire dans lequel est implanté de la technologie de pointe issue de la recherche en e-éducation, mise à disposition des élèves, des familles et des acteurs sociaux économiques d’un territoire de réseau prioritaire ou rural.

 

Chaque e-Lab a des spécificités liées aux enjeux de son territoire. Ouvert vers le public extérieur, il irrigue en réseau les écoles, collèges et lycées.

Des objectifs ancrés dans les territoires

  • Accompagner la transformation du territoire par l’éducation au numérique
  • Susciter de l’ambition par l’ouverture vers le monde de la recherche
  • Concevoir des projets numériques innovants par les interactions entre les acteurs

e-Lab numériques : un fonctionnement en réseau

Installés au sein d’établissements scolaires du 2nd degré, les e-Lab numériques sont des espaces aménagés avec du mobilier innovant. Ces tiers-lieux, ouverts à d’autres établissements du 1er et du 2nd degré du territoire sont organisés en réseau éducatif. Ils permettent d’expérimenter de nouvelles ressources, de nouvelles pratiques pédagogiques, dans le but de favoriser la réussite de tous.

Ce fonctionnement en grappe scolaire forme un réseau de proximité, bénéficiant de l’appui des collectivités territoriales afin de porter, ensemble, un projet cohérent du numérique éducatif au service de la réussite des élèves.

e-Lab numériques : des espaces d’expérimentation

Les e-Lab numériques du projet PLANETE participent à la diffusion des technologies de pointe issues de la recherche en e-éducation dans les classes.
Les équipes enseignantes et les élèves pourront ainsi éprouver les prototypes afin d’aboutir à des solutions robustes prêtes à être déployées.
Les e-Lab seront également des lieux de formation et d’appropriation des ressources numériques innovantes développées dans le cadre du projet PLANETE.
Ces tiers-lieux sont des leviers de transformations pédagogiques et d’expérimentations qui mobilisent des compétences transverses et qui incluent des espaces scolaires réaménagés en lien avec le projet « Future Classroom Lab » de European Schoolnet, soutenue par la Direction du Numérique pour l’Éducation (DNE) et le dispositif Archiclasse.

e-Lab numériques : des tiers-lieux ouverts

Un des objectifs des e-Lab numériques est d’ouvrir ces espaces à un public élargi (familles, adultes extérieurs à l’éducation) afin d’y inclure une dimension « aide au numérique » :

  • former au numérique pour lutter contre illectronisme ;
  • accompagner à l’orientation en offrant une ouverture sur l’entreprise ;
  • sensibiliser au Bon usage de l’Internet.

Public concerné :

 Élèves, enseignants du premier et du second degrés : maternelle, élémentaire, collège et lycée, familles, public extérieur.

 

 

 

 

LA FABRIQUE DES POSSIBLES, le premier e-Lab

installé dans un quartier « Politique de la Ville »?

Mon récent mémoire de recherche  en innovation sociale et numérique proposait d’étudier l’identité narrative de Paul Ricoeur comme processus performatif d’élaboration d’une identité professionnelle numérique maîtrisée dans les quartiers « Politique de la Ville ».
À partir d’une démarche itérative de « recherche-action », j’étais parvenu à requalifier une plateforme d’e-commerce (Prestashop) en objet transactionnel de rationalisation de l’expression des idéels des habitants pour concevoir avec eux, leur identité professionnelle numérique.

Ce travail s’était conclu par la création dans le quartier prioritaire concerné par l’étude, d’un «Fab Social Lab» orienté «Politique de la Ville». L’association Labopol a été créée en août 2017. Il est possible de télécharger ses statuts ici et de consulter sa fiche détaillée ici. Elle dispose d’espace dédié dans le centre d’Affaire Vand’affaires installé au centre même (Vand’Est) du plus gros quartier « Politique de la Ville » de Lorraine: Vandœuvre Nation.

Un des premiers projet du Labopol réalisé avec succès, a été de repérer des jeunes en décrochage scolaire du quartiers « Politique de la Ville », pour les équiper en compétences informelles valorisables dans le champ de l’économie sociale et solidaire. Retour sur l’expérience ici (article Est Républicain).

J’étais parvenu à définir défini un synopsis d’innovation sociale par le numérique pour les quartier « Politique de la Ville ».

Cette vision systémique du processus d’innovation numérique dansun quartier prioritaire me permettrait, dans le cadre du développement d’un e-lab, d’agir indirectement sur la «Politique de la Ville», notamment, grâce à des innovations didactique comme celui du Molo-molo sur Web.

 

L’Appli mobile
Molo-molo sur le web

Un des premiers projets à développer et expertiser dans le cadre du LABOPOL  (un e-lab implanté dans un quartier « Politique de la Ville) serait ce kit pédagogique à destination des écoliers en priorité.

Innovation numérique & éducative

Développement d’outils éducatifs favorisant l’inclusion numérique à partir de la didactique du conte dans les quartiers « Politique de la Ville »

Promouvoir un usage « intelligent » de l’internet : il existe encore une fracture importante entre ceux qui utilisent internet de manière utile dans leur vie sociale et citoyenne et ceux qui se limitent aux aspects ludiques. Le numérique doit permettre un accès facile aux services publics de proximité et à tous les dispositifs mis en place pour les habitants, et devenir pour tous un outil d’information sur la vie du quartier et l’action des différents intervenants locaux.

Réduire les inégalités dans l’usage des informations : face à un Web 2.0 participatif qui offre la possibilité d’interagir et de collaborer, on constate que les outils sont parfois sous-exploités voire détournés. Au lieu de permettre découvertes, apprentissages et émergences de l’intelligence collective, ces outils peuvent engendrer de nouvelles formes de fracture et accentuer l’exclusion numérique.

L’accès et la maîtrise des outils numériques peuvent et doivent constituer des alliés puissants pour résoudre les inégalités territoriales. Ce sont, en effet, d’excellents leviers pour réduire les inégalités économiques et sociales, notamment en palliant, au moins partiellement, l’insuffisance de réseaux relationnels pour l’accès à la formation et à l’emploi ou encore pour encourager les modes d’intervention participatifs en étroite relation avec les habitants.

Le Molo-molo sur le web

Un kit pédagogique à destination en priorité des écoliers de quartiers « Politique de la Ville ».